Information pour vous : Cet avocat glânois cultive les fruits exotiques

Ce papier ayant pour thématique « la justice » circule sur internet, nous avons projeté de vous le présenter ici.

Son titre (Cet avocat glânois cultive les fruits exotiques) synthétise tout l’encart.

L’éditorialiste (annoncé sous la signature d’anonymat
) est reconnu comme quelqu’un de sérieux pour plusieurs autres éditoriaux qu’il a publiés sur internet.

Les infos divulguées sont de ce fait perçues valides.

Le post a été édité à une date mentionnée 2022-09-28 14:45:00.

L’article source :

Contenu réservé aux abonnés

Le Romontois Nicolas Maternini voue une passion pour les plantes venues des tropiques ou d’ailleurs

Nicolas Maternini parmi les pousses de bananier. © Charly Rappo

Nicolas Maternini parmi les pousses de bananier. © Charly Rappo

Photos Charly Rappo Texte Charles Grandjean

Publié le 28.09.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Jardinage » Entre les feuilles en éventail du palmier se distingue le Moléson. Mais le regard du visiteur est davantage attiré vers les luxuriantes fougères arborescentes, à l’abri d’un bananier dans l’angle du jardin. «Là, c’est le coin plus tropical, plus humide.» Vêtu d’un veston et de jeans marine, ainsi que d’une chemise et de baskets blanches bien assorties, Nicolas Maternini détonne dans le décor. Cet avocat d’une étude fribourgeoise cultive un petit éden à Romont.

«Depuis mes 13 ans, j’ai une passion pour les fruits et les plantes exotiques», explique le jardinier du lieu. Cet amoureux de paysages méditerranéens se souvient des vacances familiales dans des décors de palmiers qui le faisaient rêver: «Je trouvais que c’était un bon pied de nez, de retour à

Publications sur le même propos:

Daredevil (2016) T05,(la couverture) .

La fabrique du monstre,(la couverture) .

Pénologie : exécution des sanctions adultes et mineurs,A voir et à lire. . Disponible sur internet.