Le Royaume-Uni adopte de nouvelles sanctions financières et commerciales contre la Russie et les problèmes liés GL

, Le Royaume-Uni adopte de nouvelles sanctions financières et commerciales contre la Russie et les problèmes liés GL

Le règlement de 2022 sur la Russie (sanctions) (sortie de l’UE) (amendement) (n° 17) a été déposé devant le Parlement britannique aujourd’hui. Ce règlement prévoit de nouvelles sanctions financières et commerciales contre la Russie. Exposé des motifs et évaluation d’impact.

Sanctions financières

La nouvelle réglementation :

  • Interdire la fourniture de services de confiance à, ou au profit d’une personne désignée, et la fourniture de nouveaux services de confiance à, ou au profit d’une personne liée à la Russie.
  • Modifier les restrictions existantes sur la négociation de titres ou d’instruments du marché monétaire et sur les prêts et les accords de crédit à une personne liée à la Russie.
  • Suspendre l’obligation de la Banque d’Angleterre en vertu de la loi bancaire de 2009 de prendre une décision concernant une notification d’action de résolution dans un pays tiers concernant une personne désignée ou des entités détenues ou contrôlées par une personne désignée.

Sanctions commerciales

La nouvelle réglementation :

  • Ajouter des biens, y compris des équipements de camouflage et de production de pétrole et d’exploitation minière, à la liste des biens et technologies des industries critiques soumis à des interdictions d’exportation.
  • Ajouter 5 produits chimiques à la liste des biens de défense et de sécurité et des technologies de défense et de sécurité soumis à des interdictions d’exportation.
  • Interdire la fourniture directe et indirecte des services suivants à une personne liée à la Russie :
    • audit
    • La publicité;
    • architectural;
    • ingénierie autre
    • conseil et conception en technologies de l’information.

licence générale

L’OFSI a publié la licence générale (GL) INT/2022/2448692 connexe, « Trade 5 – Financial Prohibitions – 7 Day Winddown » (Avis), qui autorise jusqu’au 22 décembre 2022 une personne à :

  • Négocier directement ou indirectement une valeur mobilière ou un instrument du marché monétaire relevant de l’article 16(4H).
  • Mettre des fonds ou des ressources économiques à la disposition d’une entité qui n’est pas une personne liée à la Russie, lorsque l’objectif de la mise à disposition de ces fonds ou ressources économiques est de permettre à l’entité d’accorder un prêt pertinent tel que décrit à l’article 17(2A).
  • Accorder directement ou indirectement ou conclure un accord pour accorder un prêt de catégorie 6 tel que décrit dans le règlement 17(5).
  • Acquérir directement ou indirectement la propriété d’un intérêt ou le contrôle d’une entité qui n’est pas une personne liée à la Russie, aux fins énoncées au paragraphe 18B(3) du Règlement sur la Russie.