Ca se propage sur le web : la Guinée équatoriale saisit à nouveau un tribunal de l’ONU contre Paris

Cet éditorial ayant pour thématique « la justice » circule sur internet, nous avons voulu vous le révéler ci-après.

Le titre (la Guinée équatoriale saisit à nouveau un tribunal de l’ONU contre Paris) en dit long.

Sachez que le journaliste (identifié sous la signature d’anonymat
) est connu et fiable.

Vous pouvez en conséquence vous fier aux informations qu’il divulgue.

La Guinée équatoriale a de nouveau saisi la plus haute juridiction de l’ONU contre la France, au sujet d’un luxueux hôtel particulier parisien confisqué dans l’affaire dite des « biens mal acquis »

Le petit État pétrolier d’Afrique centrale a introduit, jeudi 29 septembre, une instance devant la Cour internationale de justice (CIJ) de La Haye, a annoncé cette dernière dans un communiqué vendredi. En juillet 2021, la justice française avait définitivement condamné le vice-président équato-guinéen Teodoro Nguema Obiang Mangue, surnommé Teodorin, et confirmé la confiscation d’un luxueux patrimoine frauduleusement acquis. L’une des propriétés est un immeuble de la très chic avenue Foch à Paris, dont Malabo, capitale de la Guinée équatoriale, estime qu’il abrite son ambassade, mais la CIJ avait donné raison à la France en 2020 en jugeant qu’il n’a pas le statut de mission diplomatique.

Publications sur le même objet:

Fragment sur la justice/Édition Garnier,A voir et à lire. . Disponible sur internet.

Japonais/Vocabulaire/Justice,Clicker Ici .

Photographie/Personnalités/K/Alberto Korda,Le livre . Disponible dans toutes les bonnes librairies.